Mobilité internationale de crédits

Vous êtes ici

Ecouter

L'ACTION EN RÉSUMÉ

Un projet de mobilité internationale de crédits est un projet de mobilités entre les pays du programme Erasmus + et des pays partenaires du programme Erasmus+ (voir régions éligibles dans le Guide du Programme).

Quel type d'activités pour quels publics ?
Un projet de mobilité internationale de crédits de l'enseignement supérieur peut comprendre une ou plusieurs des activités suivantes :

- De la mobilité entrante et sortante pour les étudiants de l'enseignement supérieur :
Période d'études : à partir de la 2ème année d'études supérieures pour une durée allant de 3 mois à 12 mois à destination ou en provenance des pays partenaires
Période de stage : NON ELIGIBLE en 2017
Mobilités combinées : NON ELIGIBLE en 2017

- De la mobilité entrante et sortante pour les personnels de l'enseignement supérieur :
. Mission d'enseignement : d'une durée de 5 jours à 2 mois, hors voyage, et minimum 8 heures d'enseignement par semaine à destination ou en provenance des pays participants
. Période de formation : d'une durée de 5 jours à 2 mois, hors voyage, pour une période de stage ou d'observation au sein d'un établissement de l'enseignement supérieur. Les activités éligibles peuvent être des cours structurés, des formations linguistiques ciblées (les conférences sont exclues).

Qui peut en bénéficier ?
Tous les établissements d'enseignement supérieur français, publics ou privés, titulaires de la Charte Erasmus pour l'enseignement supérieur (ECHE) souhaitant organiser des mobilités d'étudiants, d'enseignants ou de personnels vers et depuis un établissement situé dans un des pays partenaires du programme. Les consortiums de mobilité de l'enseignement supérieur peuvent également candidater.

 

Et en 2016...

Octobre 2016 :
L’Université d'État d'Astrakhan développe une stratégie internationale visant à « former des spécialistes de haute compétence pour l’économie nationale » et à «intégrer le système éducatif mondial ». Elle encourage pour cela la mobilité académique au niveau international, particulièrement avec la France avec laquelle elle a souhaité renforcer ses relations.
Tatiana Simonova, enseignante russe de l'Université d'Astrakhan, est venue en mobilité d'enseignement à l’INS HEA pendant une semaine donner des cours aux Master 1 et 2 « Conseiller en accessibilité et accompagnement des publics à besoins éducatifs particuliers ».