Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


Entre 2004 et 2019, la contribution solidarité autonomie (CSA) a rapporté 34,9 milliards d’euros au bénéfice des personnes âgées et des personnes handicapées et la contribution additionnelle de solidarité pour l'autonomie (CASA), depuis sa création en 2013, 4,9 milliards d’euros.
En savoir plus (CNSA)


Entretien avec Anne Cavalier, référente accessibilité numérique à la Dila (Direction de l’information légale et administrative), au Pôle « intégration html et qualité web » au département de l’infrastructure et des services (DIS) sur les principes de l’accessibilité numérique.
En savoir plus (Dila)


Circulaire de rentrée 2019 - École inclusive
Circulaire n° 2019-088 du 5 juin 2019
Bulletin officiel de l'Éducation nationale - N° 23 du 6 juin 2019
Cette circulaire a pour objet de préciser les actions et moyens à mettre en oeuvre dès la prochaine rentrée pour que l'École inclusive soit pleinement effective, non seulement pour mieux accueillir les élèves et leurs parents, mais aussi pour former et aider les professeurs, pour professionnaliser la fonction d'AESH, pour simplifier les procédures et pour structurer mieux encore l'action du service public d'éducation en faveur d'une meilleure réponse à tous.
Sept axes structurent cette circulaire :
- Instituer un service départemental École inclusive ;
- Organiser les pôles inclusifs d'accompagnement localisés (Pial) ;
- Mieux accueillir les parents et mieux scolariser les élèves ;
- Reconnaître le travail des enseignants, les soutenir et déployer une offre de formation accessible ;
- Renforcer l'appartenance des AESH à la communauté éducative ;
- Simplifier les démarches pour tous ;
- Mieux suivre les parcours inclusifs et évaluer la qualité des actions.
En annexe figure un vademecum concernant le pôle inclusif d'accompagnement localisé.
Consulter la circulaire (Bulletin officiel de l'Éducation nationale)


Observatoire des inégalités. (2019). Rapport sur les inégalités en France. Paris : Observatoire des inégalités.
Les inégalités sociales ont-elles un effet sur le destin scolaire des élèves ? L’éducation continue-t-elle de se démocratiser ? Filles et garçons sont-ils à égalité dans leurs études ? L’essentiel du chapitre « Éducation » du Rapport sur les inégalités édition 2019, de l’Observatoire des inégalités.
En savoir plus (Inégalités.fr)


Le bulletin n° 111 du 4 juin 2019, réalisé par le Centre de ressources de l'INSHEA, est en ligne.
Accéder au bulletin
Pour vous abonner, écrivez à christine.plassard@inshea.fr


Ce questionnaire a un double objet : proposer aux réseaux un cadre commun de réflexion en vue de l’auto-évaluation de leur projet de réseau, mais aussi faire remonter des contributions à un débat national sur la poursuite de la politique d’éducation prioritaire. Cette enquête est destinée à connaître l'impact du travail engagé par les équipes de REP et REP+ dans les dernières années. Elle s'intéresse aux progrès des élèves, aux évolutions dans le travail collectif, à la formation, au pilotage. Les auteurs du questionnaire souhaitent que les professionnels s'en emparent collectivement, qu'ils soient enseignants, coordonnateurs, formateurs, inspecteurs ou personnels de direction. 
Réponses attendues avant le 10 juillet 2019.
Répondre à l'enquête (Framaforms)


Le 28 mai 2019, la Conférence des présidents d’université (CPU) et le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) ont signé une convention de partenariat en présence de Madame Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de Madame Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées. La présente convention a pour objet de développer un partenariat entre la Conférence des présidents d’université (CPU) et le FIPHFP permettant de déployer les actions des deux partenaires dans la mise en oeuvre d’une politique handicap ambitieuse garantissant d’une part un contexte favorable à la formation des personnes en situation de handicap et à leur insertion professionnelle, et d’autre part au developpement et à la valoriation des recherches relatives au handicap.


Le 28 mai 2019, à l’occasion de sa venue au Salon Handicap, Emploi et Achats Responsables, la ministre Sophie cluzel chargée des personnes handicapées a annoncé le lancement de la consultation « Grande Cause Handicap », en partenariat avec le site Make.org.
En savoir plus (handicap.gouv)


Rosenwald, F. (dir.), Direction de l’évalution de la prospective et de la performance (Depp). (2019, mai). À 17 ans, quatre élèves sur dix en situation de handicap nés en 2001 ont passé le diplôme national du brevet (DNB). Note d’information, 19, 1-4.
Quatre élèves sur dix en situation de handicap, nés en 2001, ont passé le DNB : 85 % l’ont obtenu. 33 % des élèves en situation de handicap ont fréquenté une classe menant au DNB sans pour autant être inscrits à l’examen. Enfin, 29 % des élèves n’ont pas fréquenté une classe menant au DNB. Quand ils sont inscrits, sept élèves sur dix se présentent dans la série générale et ont des taux de réussite très comparables aux élèves n’ayant pas de reconnaissance de handicap. Les élèves présentant un trouble physique ou sensoriel sont davantage inscrits au DNB et obtiennent de meilleurs résultats à l’examen. Il en est de même, à trouble identique, pour les élèves d’origine sociale très favorisée.
En savoir plus et télécharger la note d’information (Education.gouv)


Circulaire n° 2019-087 du 28 mai 2019
Bulletin officiel de l'Éducation nationale - N° 22 du 29 mai 2019
Pour la rentrée 2019, l'école primaire reste à la première place des priorités du Gouvernement en matière de politique éducative. C'est pourquoi cette circulaire de rentrée porte spécifiquement sur le premier degré. L'une des priorités pour l'année scolaire 2019-2020 est de cultiver le plaisir d'être ensemble avec l'objectif de mieux accueillir des élèves en situation de handicap et notamment d'améliorer le lien avec les familles et la qualité de la réponse qu'apporte l'institution à leurs demandes.
L'organisation des services départementaux sera donc revue afin d'apporter une réponse plus rapide, sous 24 heures, aux demandes des familles. Des pôles inclusifs d'accompagnement localisé (Pial) seront mis en place au niveau des circonscriptions, afin que la mise à disposition des moyens d'accompagnement des élèves en situation de handicap (AESH) soit plus proche du terrain et adaptée au besoin de chaque élève. Dans le même temps, les professeurs des écoles ont besoin d'être mieux accompagnés dans la prise en charge, au sein de la classe, des élèves en situation de handicap. Dès la rentrée scolaire 2019, la plateforme Cap École inclusive proposera aux professeurs des ressources pédagogiques, immédiatement utilisables en classe. Cette plateforme leur permettra aussi de contacter des professeurs ressources qui pourront les accompagner dans la mise en place d'adaptations et aménagements... Enfin, ces grandes priorités de l'éducation inclusive seront déclinées dans une circulaire de rentrée dédiée.
Consulter la circulaire de rentrée (Bulletin officiel de l'Éducation nationale)

Pages