Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


Instruction n° DGOS/R4/2019/10 du 16 janvier 2019 relative au développement des soins de réhabilitation psychosociale sur les territoires
Circulaires.legifrance.gouv.fr, 16 janvier 2019
Cette instruction vise à accompagner les ARS dans l'organisation et la structuration du développement des soins de réhabilitation psychosociale dans le cadre de l'élaboration et de la mise en oeuvre des projets territoriaux de santé mentale. Elle renvoie en annexe à une note de cadrage pour structurer l'organisation des soins de réhabilitation psychosociale au sein des établissements de santé autorisés en psychiatrie.
Consulter la circulaire (Circulaires.legifrance.gouv.fr)


Moualek, J., Roux, C., Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). (2018). Centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP). Synthèse nationale des rapports d’activité 2016.  Paris : CNSA.
Dans le cadre de ses missions, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) procède au suivi de la mise en œuvre des plans nationaux à destination des personnes en situation de handicap, quel que soit leur âge, et évalue chaque année les besoins prévisionnels de financement des établissements et services contribuant à leur accompagnement. Concernant les centres d’action médico-sociale précoce (CAMSP), des programmes de création ou d’extension de structures ont été réalisés dans le cadre des plans nationaux handicap, en lien avec les plans périnatalité successifs, pour améliorer le suivi, l’accompagnement et les soins apportés à long terme aux nouveau-nés et aux jeunes enfants en risque de développer un handicap.
Consulter le rapport (Cnsa)


Retrouvez le numéro de février 2019 de la Newsletter de l'Agence européenne pour l'éducation adaptée et inclusive, qui présente (en anglais) les dernières actualités, dont des nouveaux documents et données sur l'éducation inclusive. Retrouvez également la vidéo (Youtube) présentant le rôle de l'Agence et la vision des systèmes d'éducation inclusive partagée par les pays membres.


29-30 mars 2019 - Bron (69)
Le réseau R4p (Réseau régional de rééducation et de réadaptation pédiatrique en Rhône Alpes (R4P) organise son prochain séminaire sur le thème « Enfant, handicaps et santé numérique : Perspectives et applications pratiques ». Des ateliers seront organisés pour la présentation et la manipulation d’objets techniques et technologiques portant sur les thématiques : éducation à la santé et apprentissage ; robotique et compensation ; communication ; objets connectés.
En savoir plus (Santé mentale)


Unesco. (2018). Rapport mondial de suivi sur l’éducation 2020  Inclusion et éducation. Paris : Unesco.
L’Unesco publie, en vue de préparer le rapport mondial de suivi de l’éducation 2020 dont le thème sera l’inclusion, une note conceptuelle sur le sujet, rappelant l’évolution du conception d’éduction inclusive, ces composantes (politiques, cadres juridiques nationaux, programmes, acteurs, évaluation…).
Télécharger la note (.pdf ; 264 ko)


Hubert, T., Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (Depp). (2018, décembre). Résultats de l’enquête de climat scolaire et victimation auprès des lycéens pour l’année scolaire 2017-2018. Note d'information, 18(33).
En 2018, 94 % des lycéens déclarent se sentir bien dans leur établissement. Ce taux est stable depuis 2011, quelle que soit la population interrogée (lycéens ou collégiens). Toutefois, l’indice de climat scolaire connaît une légère baisse qui est en partie due à une opinion un peu moins favorable pour les filles. Le recul des opinions positives se constate pour les questions relatives à la sécurité à l’extérieur du lycée. La nature des violences subies n’a pas changé : les vols de fournitures, les mises à l’écart et les surnoms désagréables sont toujours les atteintes les plus citées. De façon globale, le pourcentage d’élèves déclarant une multivictimation allant de modérée à forte reste stable depuis 2015 (de l’ordre de 5 %). La forte multivictimation touche plus souvent les élèves de lycées professionnels mais autant les filles que les garçons.
Télécharger la note (.pdf, 193 Ko)
En savoir plus (Ministère de l'Éducation nationale)


Lorsqu’un enfant vit une situation d’échec, il arrive que ses parents ne réagissent pas face à cette situation, et ce, pour différentes raisons. Par exemple, ils peuvent penser que l’échec fait partie de la vie et qu’il va sans doute servir de leçon à l’enfant. Cependant, ce n’est pas forcément la meilleure attitude à adopter d’après Alan Kazdin, professeur émérite de psychologie et de pédopsychiatrie à l’Université de Yale et directeur du Yale Parenting Center, dont les recherches nous permettent de mieux comprendre quelles méthodes aident vraiment les enfants à apprendre de leurs échecs.
En savoir plus (Réseau d’information pour la réussite éducative)


Entre 1 et 5% d’enfants scolarisés souffriraient de phobie scolaire. Derrière ce mal être et ce refus d’aller à l’école se cachent de multiples causes. Cet article livre quelques clés pour comprendre ce phénomène, repérer ces enfants en souffrance et les aider.
En savoir plus (Vous nous ils)


26 au 28 août 2019 - Bordeaux (33)
Ce colloque international organisé par le laboratoire Laces (Cultures – éducation – sociétés) (EA 7437) de l’Université de Bordeaux et avec la contribution du laboratoire Cerlis (Centre de recherche sur les liens sociaux) (UMR 8070), l’Espe d’Aquitaine et l’équipe du GT 11 « sociologie des violences scolaires » de l’AISLF (Association internationale des sociologues de langue française), interroge les problématiques complexes liées aux démarches d’accompagnement, de médiation autour des altérités, notamment celles liées aux élèves et étudiants malades ou en situation de handicap.
En savoir plus (Emelcara)


Observatoire national du domicile. (2018). L’accompagnement à domicile des enfants et des adolescents en situation de handicap : le développement d’une offre de services. Paris : Fedesap.
Lancée dans le cadre de l’Observatoire national du domicile de la Fédésap (Fédération française des services à la personne et de proximité) avec le soutien de la Direction générale des entreprises (DGE), cette étude s’intéresse à un public trop peu écouté, de par sa diversité et la nature de ses besoins : les enfants en situation de handicap et leurs parents. Cette étude est articulée autour de la parole de parents dans leur expression de besoins, mais aussi de professionnel(le)s de structures de Services à la personne et d’aide et de maintien à domicile*, d’auxiliaires de vie, de psychologues, de responsables et dirigeants de structures, qui accompagnent au quotidien ces enfants et leurs parents.
En savoir plus (Fedesap.org)

Pages