Les actualités ASH sélectionnées par l’INS HEA

Vous êtes ici


5-6 avril 2017 - Cassis ( 13)
Les 12e entretiens de la petite enfance permettent la rencontre du monde de la recherche en éducation et des professionnels qui travaillent auprès des tout-petits. Ils réuniront autour d'une réflexion commune, enseignantes et enseignants des écoles maternelles, éducatrices de jeunes enfants, personnels des crèches, Atsem, assistantes maternelles... En définitive, toutes celles et ceux qui travaillent auprès des enfants de zéro à six ans. Une réflexion que des personnalités venues d'horizons variés viendront nourrir à l'occasion de conférences et de tables rondes.
Télécharger le programme (.pdf, 1,7 Mo)
Bulletin d'inscription (.pdf, 355 ko)
 


Laguette, M-C., Géraud, N. Igaenr. (2017). Procédures de gestion de crise et sécurisation des établissements d'enseignement face à la menace terroriste. Paris : Ministère de l’Intérieur ; Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
Ce rapport, demandé par le ministère de l’Intérieur et le Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche met en évidence le fait que les différents acteurs se sont résolument mobilisés et organisés pour mettre en œuvre les instructions édictées à la suite des attentats de 2015 et 2016. Une dynamique de diffusion d'une culture de la sécurité au sein de la communauté éducative a été lancée. Une véritable politique est désormais menée au sein du ministère de l’éducation nationale, en partenariat avec le ministère de l’intérieur, pour faire face à la menace terroriste. La ministre de l’éducation nationale de l’enseignement supérieur et de la recherche a annoncé   la mise en œuvre des principales recommandations du rapport, associant ministère chargé de l’éducation nationale, ministère de l’intérieur et collectivités locales. Il s’agit ainsi de consolider les dispositifs existant et de les clarifier, notamment sur la menace "attentat intrusion" et sur le rôle des acteurs. Procédures de gestion de crise et sécurisation des établissements d'enseignement face à la menace terroriste.
Consulter le rapport (.pdf, 1.14 Mo)


Watrelot, P. Cniré. (2017). Innover pour une école plus juste et plus efficace. Synthèse des travaux du Cniré 2016-2017. Paris : Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
Le Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative (Cniré) a remis son troisième et dernier rapport à la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Le Cinré a été créé pour 4 ans en 2013 notamment pour émettre des avis et propositions sur les orientations la politique en matière d’innovation, expertiser et évaluer les pratiques innovantes. Au sommaire de ce rapport, Les pièges et leviers de l'innovation ; Innover pour une école plus juste ; Innover pour une école plus efficace ? ; et enfin 10 propositions détaillées, dont le rapprochement des acteurs de l’éducation, la mutualisation des ressources et expériences, ou encore la création de « Fablabs » pédagogiques.
Consulter le rapport (.pdf, 966 ko).


Baccalauréat - Préparation, déroulement et suivi des épreuves
Circulaire n° 2017-053 du 23 mars 2017
Bulletin officiel de l'Éducation nationale, n° 13 du 30 mars 2017
Cette circulaire vise à sécuriser toutes les procédures de l'organisation du baccalauréat, tant au niveau national que local, en impliquant tous les acteurs concernés et en prenant en compte toutes les innovations technologiques, et ceci dans le but de garantir le bon déroulement de la session d'examen. Des aménagements spécifiques d'épreuves sont prévus pour les candidats présentant un handicap, notamment pour les candidats aveugles ou malvoyants (agrandissement des caractères ou transcription en braille après transmission sécurisée des sujets). Cette circulaire abroge la circulaire n° 2012-059 du 3 avril 2012 relative à la préparation, au déroulement et au suivi des épreuves du baccalauréat.


Bidar, A., Hostalier, F., Tobaty A., Liouville E., Ortusi L. Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la recherche (Igaenr); Inspection générale de l'éducation nationale (Igen). (2017). La féminisation de l'encadrement supérieur. Paris : Igen, Paris, Igaenr.
L’inspection générale de l’éducation nationale (Igen) et l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (Igaenr) ont été chargées, par le directeur du cabinet, de faire un point sur la féminisation de l’encadrement supérieur au ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (MENESR) et de proposer des recommandations. La féminisation de l'encadrement supérieur au ministère reste insuffisante, malgré les mesures législatives et réglementaires récemment développées, notamment la mise en place d'un dispositif obligatoire de « nominations équilibrées » reposant sur un objectif progressif, à partir de 2017, d'au moins 40 % de personnes de chaque sexe lors des primo-nominations aux emplois d'encadrement dirigeant et supérieur, dispositif assorti de sanctions financières. En dépit des efforts engagés, le taux global de féminisation est d'un peu plus de 35 %, beaucoup plus faible encore dans les services déconcentrés, alors que le ministère est très majoritairement féminisé et que le nombre des personnels « viviers » est paritaire. Après avoir rappelé les causes de cette « rareté des femmes » et constaté l'absence de stratégies permettant la pérennité des résultats, le rapport analyse les processus, procédures, et outils utilisés dans le système de gestion des ressources humaines. Il considère qu'une politique volontariste de féminisation ne pourra réussir sans une mobilisation conjointe de trois leviers : un pilotage fort, à tous les niveaux, spécialement dans les services déconcentrés, ancré sur des objectifs chiffrés pour toutes les catégories de cadres supérieurs et donnant lieu à un suivi régulier ; un accompagnement individuel des carrières, en particulier celles des femmes ; une action sur l'organisation du travail et des modes de management.
Consulter le rapport (.pdf, 2,7 Mo)


Du 6 avril 2017 au 8 juin 2017 - France
Ouverture de Champ, ce sont des soirées originales pour sensibiliser le grand public au handicap à travers l'image et l'humour. Ces soirées gratuites sont organisées entre avril et juin, dans 10 villes de France, par L'Adapt (Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées).
L'édition 2017 débutera avec des publicités originales du monde entier sur le handicap. On peut découvrir aussi des épisodes de la web-série Vestiaires Libérés (par les créateurs de Vestiaires, diffusée sur France 2), Un humoriste invité : Krystoff Fluder....
En savoir plus sur le site web de l'Adapt


La Caf  (Caisse d'allocations familiales) des Hauts-de-Seine lance un appel à projets visant à renforcer l’accueil des enfants en situation de handicap dans les Établissements d’accueil du jeune enfant (Eaje) et les accueils de loisirs sans hébergements (Alsh). Les projets soutenus doivent permettre de :  favoriser l’accueil des enfants en situation de handicap et développer des projets de qualité favorisant leur intégration ; de prendre en compte les difficultés particulières des familles dans leurs relations avec ces équipements et les appuyer dans leurs démarches de prise en charge ; de créer des passerelles et des collaborations avec le milieu spécialisé et favoriser la participation active des parents. Date limite de dépôt des candidatures : 30 avril 2017. En savoir plus (site de la Caf des Hauts-de-Seine).
Un guide pour favoriser l’accueil des enfants en situation de handicap et/ou à besoins spécifiques en établissement d’accueil du jeune enfant dans les Hauts-de-Seine est également disponible en ligne. (.pdf, 2 Mo).


Ce concours, dont les ambitions sont de valoriser l’accès à la culture pour tous, de faciliter l’éclosion de la solidarité et de développer l’apprentissage du braille et le goût de la poésie, est organisé par l’association La Culture de l’Art.
Date de soumission des poèmes : entre le 8 septembre 2017 et le 4 janvier 2018.
En savoir plus (site de l'association Valentin Haüy)


20 mai 2017 - Paris (14e)
Cette journée, organisée par l’Observatoire des zones prioritaires (OZP), a pour but la rencontre des acteurs de l’éducation prioritaire et de la politique éducative de la Ville. L'intervention de Marc Bablet, chef du bureau de l’éducation prioritaire à la Dgesco (Direction générale de l'enseignement scolaire), dressera un bilan d’étape de la refondation de l’éducation prioritaire et sera suivie de trois ateliers :
-  « Le premier degré en éducation prioritaire : ce qui marche et ce qui est transférable » (P. Picard, directeur du Centre Alain Savary) ;
-  « Quelle autonomie pour les établissements et les réseaux ? » (D. Bargas, IGAENR honoraire) ;
-  « Les parents en éducation prioritaire : construire des passerelles ? » (C. Hurtig-Delattre, directrice d’école maternelle).
En savoir plus


21 mars – 23 mai  2017 - Archives Jean Piaget, Genève (Suisse)
Les prochaines séances du Séminaire interdisciplinaire 2017 enfance et troubles du développement des Archives Jean Piaget porteront sur :

  • 21 mars : L'apprentissage de la lecture et ses dysfonctionnements (J. Ziegler, directeur de recherche au CNRS, Université Aix-Marseille)
  • 28 mars : Autisme : du diagnostic précoce à l'intervention précoce (S. Eliez, professeur à la Faculté de médicine, Université de Genève
  • 4 avril : Pour une approche développementale de la déficience mentale (Y. Courbois, professeur de psychologie, Université de Lille)
  • 11 avril : L'inadaptation scolaire et l'intervention médico-pédagogique. Holisme de la clinique et incorporation d'un ordre socioscolaire (Genève 1928-1969) (C. A. Müller, LHiSCE, Université de Genève)
  • 25 avril : « Je vois ce que tu veux dire » : intégration audio-visuelle de la parole
  • dans le développement typique et atypique (enfants avec implant cochléaire et enfants avec trouble spécifique du langage) (J.  Leybaert, professeure, Université libre de Bruxelles, C. Colin et F. Berthommier, chercheurs CNRS, Université de Grenoble Gipsa-Lab)
  • 2 mai : Les troubles de l'attention au cours du développement : aspects cliniques et cognitifs (Manuel Bouvard, professeur de médecine, Université de Bordeaux)
  • 9 mai : Trisomie 21, hétérochronie développementale et éducation inclusive (Bernadette Céleste, psychologue, Paris)
  • 23 mai : L'enfant dyspraxique (C. Huron, Psychiatre, Université Paris-Sud-CEA).
    Programme (.pdf ; 200 ko)

Pages