Les actualités ASH sélectionnées par l’INS HEA

Vous êtes ici


OCDE. (2017). Les écarts de niveau de compétences associés aux caractéristiques socioéconomiques se creusent-ils entre l’adolescence et le début de l’âge adulte ? Paris : OCDE.
La grande variabilité des écarts de niveau de compétences associés aux caractéristiques socioéconomiques chez les jeunes de 15 ans et de l’évolution de ces écarts entre 15 et 27 ans selon les pays conduit à s’interroger sur les politiques et les mécanismes institutionnels qui pourraient expliquer cette situation. Des analyses et recherches approfondies sont consacrées aux caractéristiques des systèmes d’enseignement les plus étroitement associées aux gradients socioéconomiques expliquant les résultats en compréhension de l’écrit et en mathématiques. Cependant, on connaît encore mal les facteurs qui contribuent à réduire ou à creuser les écarts à l’issue de la scolarité obligatoire. Le creusement observé des écarts à l’extrémité inférieure de l’échelle des performances permet de désigner un groupe cible pour l’action des pouvoirs publics : les élèves de 15 ans issus de milieux défavorisés et dont les résultats sont faibles. Ces observations aident également à formuler des hypothèses quant aux raisons pour lesquelles, dans de nombreux pays, les écarts se creusent après que cesse l’effet égalisateur de l’école, dans la mesure où il s’agit du groupe le moins susceptible de pouvoir développer ses compétences grâce aux études et aux formations.


Captation de la conférence de Serge Boismare, organisée par la CARDIE le 14 mars 2017. Psychopédagogue, ancien instituteur et ancien directeur du centre médico-psycho-pédagogique Claude Bernard, Serge Boismare revient sur les expériences qu'il a conduites en milieu scolaire défavorisé.
Voir la vidéo (Académie de Paris)


Cette étude de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques (DARES) fait le point sur l'emploi des personnes en situation de handicap : taux de chômage, qualifications, types d'emplois occupés, durée de l'inactivité, temps de travail, etc.
En savoir plus (DARES)


La définition ordinaire des personnes douées se réfère au fameux QI, supérieur au seuil fatidique de 130 correspondant à 2,3 % d’une population sur une échelle donnée, la moyenne étant fixée à 100. Cependant, dans sa chronique mensuelle, la psychologue Ariel Adda fait l’hypothèse que s’il existe véritablement une différence liée au haut potentiel intellectuel (HPI), elle se situerait plutôt dans la façon d’appréhender la réalité. C’est dans cette opération que leur sensibilité si particulière entre en jeu.
En savoir plus (Le Journal des femmes)


Conseil de l’Europe. (2017). Plan d’action du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants réfugiés et migrants en europe (2017-2019). Strasbourg : Conseil de l'Europe.
Le Plan d’action sur la protection des enfants réfugiés et migrants du Conseil de l’Europe met particulièrement l’accent sur les enfants non accompagnés et repose sur trois piliers :
- garantir l’accès à des droits et à des procédures adaptées aux enfants ;
- assurer une protection effective ;
- améliorer l’intégration des enfants devant demeurer en Europe.


Tremblay, P., Kahn, S. (Dir.). (2017). Contextes inclusifs et différenciation : regards internationaux. Québec : Livres en ligne du Crires.
Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (Crires) de l’université de Laval (Canada) met en ligne l’ouvrage Contextes inclusifs et différenciation : regards internationaux, fruit de travaux en matière de recherche et d’intervention échangés dans le cadre de deux symposiums organisés par Sabine Kahn et Philippe Tremblay et par ce dernier et Line Numa-Bocage déroulés dans le cadre du Congrès de l’ACFAS 2015 tenu à Rimouski (Canada). Le premier s’intéressait aux effets des changements curriculaires de la dernière décennie, tels que le ou les socles de compétences, par exemple, ont fait passer l’école et ses acteurs d’une logique d’obligation de moyens (scolariser tous les enfants) à une quasi-obligation de résultat (amener tous les élèves aux compétences-socles). Le second symposium, « Inclusion scolaire : les transformations sur l'école», organisé par Philippe Tremblay et Line Numa-Bocage, s’intéressait quant à lui à l’inclusion scolaire qui est souvent définie comme une philosophie et un ensemble de pratiques pédagogiques permettant à tous les élèves d’apprendre et de pleinement participer à la vie de l’école.


La CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie) enrichit sa collection de fiches mémos synthétiques sur ses actions et missions, avec la parution de nouveaux numéros, notamment le Geva (Mémo n° 5), le soutien aux études, à la recherche et aux actions innovantes de la CNSA (Mémo n°7), l’implication de la CNSA dans le 4e plan Autisme (Mémo n°11).
En savoir plus (site de la CNSA)


Sophie Cluzel, présidente de la Fnaseph (Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap) a été nommée secrétaire d'État chargée des personnes handicapées auprès du Premier ministre, dans le gouvernement d'Édouard Philippe. Mère d'une enfant née avec une trisomie 21, elle est la fondatrice de différentes associations de scolarisation d'enfants handicapés (collectif SAIS 92, association Grandir à l'école).
Site du Gouvernement


6 au 9 juillet 2017 - Reims (51)
Le festival Clin d’Œil présente un panorama européen de la culture sourde accessible à tous les publics.


Du 12 au 13 octobre 2017 - Marseille (13)
Ces journées arborderont entre autres les problématiques liées à la petite enfance et au handicap rare.
En savoir plus (GPEAA)

Pages