Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


Dès la rentrée académique 2022-2023, les événements et communications institutionnelles en public seront traduites en langues des signes. Une initiative permise grâce à l’ASBL Preduna qui soutient l’Université de Namur dans l’inclusion de ses membres du personnel et de ses étudiants.
En savoir plus (Université de Namur)


Les mathématiques en langue des signes, est-ce compliqué ? Pour le savoir, Roméo et Sophy, professeurs de mathématiques, ouvrent les portes de leurs classes.
En savoir plus (France 5)


L’éducation des enfants sourds dans le monde en développement a toujours été confrontée à des défis, et ceux-ci ont été exacerbés par la pandémie de COVID-19. Mais, quel impact la pandémie a-t-elle réellement eu sur leur scolarisation ? Que faut-il changer maintenant pour leur offrir l’éducation qu’ils méritent ?
Réponse de Deaf Child Worldwide (DCW), branche internationale de la National Deaf Children’s Society, principale organisation caritative internationale du Royaume-Uni œuvrant pour les enfants sourds dans les pays en développement.
En savoir plus (Sourds.net)


15 octobre 2022 - Paris (19e ), Cité des sciences & de l'industrie
Événement co-organisé en partenariat avec la Cité des sciences et de l’industrie avec une table ronde autour du cancer avec des témoins sourds qui racontent leurs parcours. Beaucoup de thèmes seront évoqués comme l’accessibilité des soins, l’annonce de la maladie, le changement de rapport social (travail, famille, amis) etc…
En savoir plus


1er octobre 2022 - En ligne
L’association AutiSignes organise une journée de conférences sur les thèmes associés de l’autisme et de la surdité. L’objectif de cette journée est de sensibiliser le grand public aux particularités des personnes autistes-sourdes et autistes-signantes. Pour cela, plusieurs invités interviendront tout au long de la journée (personnes autistes, parents de personnes sourdes-autistes ou de personnes autistes-signantes, spécialistes de l’autisme et de la surdité, etc.).
En savoir plus (Autisignes)


29 septembre 2022 - Paris (1er)
Du côté des entendants, la LSF est souvent perçue de façon positive pour son aspect visuel et esthétique : performances en chansigne, pièces de théâtres performées en français et traduites en LSF… Comment aller au-delà de cet « effet de mode » ? Comment donner envie d’apprendre cette langue au monde entendant, sans sacrifier la qualité des interprétations ? Comment inclure les Sourds dans cette réflexion sur l’apprentissage, afin d’éviter une mauvaise perception au sens négatif « d’appropriation culturelle » ?
Interventions de Yann Cantin (maître de conférences à l'Université Paris 8) et Pierre Schmitt (docteur en anthropologie sociale).
En savoir plus (Paris.fr)


2 et 3 décembre 2022 - Bordeaux (33), Université Bordeaux Montaigne
Les langues des signes (LS) font l’objet de recherches linguistiques de plus en plus largement diversifiées sur le plan théorique. Certaines de ces recherches privilégient les points de rapprochement avec les langues vocales (LV) ; d’autres mettent plutôt l’accent sur ce en quoi LS et LV diffèrent ; d’autres encore proposent que les LS fonctionnent comme un « analyseur » pour toutes les langues humaines.
Parallèlement, l’iconicité est largement revenue sur le devant de la scène des recherches internationales ces 15-20 dernières années, étudiée tant dans les LV que dans les LS. Or, la question de l’iconicité et de ses relations avec la grammaire est souvent au centre des différences d’approches évoquées...
Ce colloque organisé par GRAALS (Groupe de recherche et d'action aquitain sur la langue des signes) se propose de se centrer sur ces problématiques.
En savoir plus (Sciencesconf.org)


Notre société exclut, discrimine les personnes non-valides. Mais encore faudrait-il savoir ce que signifie le mot « valide ».
Émisssion de France Inter (l'été comme jamais) à écouter en podcast.


9 et 10 novembre 2022 - Paris (12e) et en ligne
L'avant-programme du colloque ACFOS (Action connaissance formation pour la surdité) est disponible.
En savoir plus (ACFOS)


Rapport du défenseur des droits de l'homme (Paris, France). 2022
Dans le cadre de la réalisation de ce rapport, l’institution a procédé à une analyse de l’ensemble des réclamations qui lui ont été adressées en lien avec la problématique des AESH. Elle a en outre réalisé des entretiens avec des professionnels du milieu éducatif concernés par cette question et consulté les associations membres de son comité d’entente handicap, composé d’acteurs investis sur ce sujet. On peut constater des difficultés persistantes rencontrées encore par trop d’enfants en situation de handicap pour accéder à l’éducation, sans discrimination, à égalité de chances avec les autres. Trop d’enfants ne bénéficient pas d’un parcours scolaire adapté, sont victimes de stigmatisation et ne voient pas leurs besoins pris en compte du fait de l’impréparation du système éducatif qui les a pourtant accueillis au nom de l’inclusion. Et la transformation de l’offre médico-sociale, faute d’être suffisamment pensée, accompagnée, conduit à de la discrimination, et paradoxalement à de l’exclusion.
Lire le rapport

Pages