Les actualités Éducation inclusive sélectionnées par l’INSHEA

Vous êtes ici


11-17 mars 2019 - France
Organisée chaque année au mois de mars, depuis 1998, la Semaine du cerveau est coordonnée en France par la Société des neurosciences. Cette manifestation internationale a pour but de sensibiliser le grand public à l’importance de la recherche sur le cerveau. C’est l’occasion pour de nombreux chercheurs, médecins et étudiants bénévoles de rencontrer le public et de partager avec lui les avancées obtenues dans les laboratoires de recherche en neurosciences, d’en présenter les enjeux pour la connaissance du cerveau et les implications pour notre société. Pendant toute cette semaine, le grand public pourra aller à la rencontre des chercheurs pour apprendre à mieux connaître le cerveau et s'informer sur l'actualité de la recherche...
Conférence inaugurale à Paris : Addictions : quand notre cerveau nous joue des tours J. Caboche
En savoir plus (Site semaine du cerveau)


En 2016-2017, le ministère de l’Éducation nationale recensait 60 700 enfants allophones (enfant de langue maternelle étrangère) nouvellement arrivés. Quelles sont aujourd’hui les conditions de scolarisation de ces enfants ? Interview d'Isabelle Rigoni, sociologue à l’INSHEA, coordinatrice de l’étude Evascol sur les élèves migrants non francophones et d'Anouk F., professeur des écoles dans une école REP (Réseaux d’éducation prioritaire), dite de regroupement, auteur de  « Merci maîtresse » (Cherche Midi) et du blog Merci-maitresse.fr. En fin d’émission, entretien avec Sébastien Lyon, directeur général d'Unicef France, sur Radio France internationale (RFI) (émission  « 7 milliards de voisins »). (Audio 48 min 30).
En savoir plus (RFI)


Dans la terrible jungle, premier long-métrage d’Ombline Ley et Caroline Capelle, est une œuvre habitée par un imaginaire puissant et débordant : celui des adolescents de La Pépinière, un centre qui accueille des jeunes atteints de troubles visuels et d’autres handicaps, à Loos (Nord). Actuellement en salle.
En savoir plus (Les Acacias)


Circulaire n° DGEFP/SDPAE/MIP/METH/MPP/2019/17 du 31 janvier 2019 relative au Fonds d’inclusion dans l’emploi en faveur des personnes les plus éloignées du marché du travail (parcours emploi compétences, insertion par l’activité économique, entreprises adaptées, groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification)
Circulaires.legifrance.gouv.fr, 31 janvier 2019
Cette circulaire consolide les acquis des politiques d’inclusion, donne à la fois une vision et une gestion globales des moyens dédiés à l’inclusion dans chaque région et permet ainsi une meilleure cohérence de l’offre d’insertion avec les spécificités des territoires et les besoins des populations. Ainsi, le périmètre du fonds d’inclusion dans l’emploi est étendu, renforçant l’approche décloisonnée entre dispositifs. Aux parcours emploi compétences et à l’insertion par l’activité économique (IAE) s’ajoutent désormais les entreprises adaptées (EA) et les groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ).
Consulter la circulaire (Circulaires.legifrance.gouv.fr)


Arrêté du 15 février 2019 fixant les modalités d'appréciation d'une situation de handicap donnant lieu à l'attribution de droits sans limitation de durée prévue par l'article R. 241-15 du code de l'action sociale et des familles et par l'article R. 821-5 du code de la sécurité sociale
Journal officiel lois et décrets - N° 0047 du 24 février 2019
Cet arrêté est un texte d'application du décret n° 2018-1222 du 24 décembre 2018 portant diverses mesures de simplification dans le champ du handicap. Il précise les critères d'attribution de droits sans limitation de durée pour certaines prestations destinées aux personnes handicapées.
Consulter l'arrêté (Légifrance)


5 et 6 avril 2019 - Palais des congrès, Ajaccio (20)
Ce salon est organisé par l'association Rencontres internationales de l'autisme (Riau). S'y tiendront des conférences, des ateliers ainsi que des stands animés par des exposants. De nombreux thèmes seront abordés, parmi lesquels l'insertion professionnelle : la présentation du programme « Autisme @ work » sera suivie d’une table ronde sur l'insertion professionnelle. Le nouveau film de Sophie Robert « Salariés atypiques, bienvenue dans le monde du travail » (90 mn) sera projeté. Autre thème abordé : l'accès aux études supérieures et à l'emploi, avec la participation de Philippe Trotin (Microsoft), Flora Thiébaut (Auticonsult) et Bertrand Monthubert (Université de Toulouse), porteur du projet « Construire une Université Aspie-Friendly ».
Consulter le site du Salon international de l'autisme


6 Avril 2019 - Cité internationale de la tapisserie, Aubusson (23)
Conférence organisée par le Réseau  Bulle 23. Avec la participation de Christine Philip, maître de conférence honoraire en Sciences de l'Éducation (INSHEA).
En savoir plus (Centre ressources autisme Limousin)


Depuis le 11 février 2019, en cas de suspicion d'autisme chez un enfant, les médecins généralistes et les pédiatres ont la possibilité de réaliser une consultation longue, remboursée 60 euros. L'objectif de cette consultation est d'accompagner l'enfant et sa famille dans cette démarche diagnostique, de l'orienter au plus vite, si nécessaire, vers une structure capable de réaliser un bilan complet visant à confirmer le diagnostic et à mettre en oeuvre les interventions nécessaires à l'enfant.
En savoir plus (Secrétariat d'État auprès du Premier ministre chargé des Personnes handicapées)


Leslie Yankan (Drees). (2019, février). 13 900 étudiants en formation d’éducateur spécialisé en 2017. Études et Résultats, 1104. Paris : Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques.
En 2017, 13 900 élèves sont inscrits dans l’un des 85 établissements dispensant une formation d’éducateur spécialisé, dont 4 300 en première année. Le nombre de diplômés de cette formation s’élève à 4 100 en 2017. Il a baissé de 10 % en cinq ans, ce qui s’explique en partie par un recul du nombre d’inscrits en première année depuis plusieurs années.
En savoir plus (ministère des Solidarités et de la Santé)


Qui accompagne-t-on au sein de la classe et comment ? Si on pense en premier lieu (et à juste titre) aux élèves dys, tous les élèves sont concernés, et notamment les élèves intellectuellement précoces pour lesquels un accompagnement doit également être pensé, parce que prendre en compte les spécificités de chacun peut profiter à tous.
En savoir plus (Cahiers pédagogiques)

Pages